Développement web indépendant à Montpellier

Publié le jeudi 12 mars 2009 10:15:56

L'accessibilité numérique n'est pas une fatalité

On pense régulièrement que l'accessibilité numérique se résume à un ensemble de prédispositions qui visent à rétrécir les possibilités que l'on a vis à vis de sa ligne éditoriale, notamment dans ses contenus multimédias. Certains défenseurs de l'accessibilité numérique pensent que l'on n'est pas nivelé par l'accessibilité.

Si nous ne sommes effectivement pas nivelé par l'accessibilité, pourquoi alors reléguer la technologie Flash au rang de simple technologie d'animation ?

Notre point de vue

La mise en oeuvre d'un site internet aux contenus complexes (animations Flash, PDF, films en tout genre, applications) n'est pas si simple que cela. Réaliser un site de 5 pages en et le rendre accessible n'est pas compliqué en soit : il suffit de respecter certains standards du langage, ce qui est à la portée de la plupart des personnes du métier.

L'accessibilité devient un véritable défi en revanche pour certains contenus : lorsque l'on souhaite distribuer des widgets applicatives et fournir des contenus multimédias autre que .

Notre point de vue est que l'accessibilité numérique ne doit plus être un frein aux contenus que vous souhaitez fournir sur internet.

Pourquoi se priver de Flash ?

Adobe Flash est :

  • le seul moyen de réaliser des animations complexes (Java de Sun également mais il y a moins d'internautes équipés, et la technologie n'est pas aussi adaptée),
  • le seul moyen ou presque d'afficher du contenu vectoriel sur des pages web,
  • un biais pour développer rapidement et simplement des applications web complexes,
  • permet de créer facilement des contenus audio et vidéo .

Aspect fondamental de l'accessibilité

Diaboliser systèmatiquement Flash (ou d'autres technologies multimédia : Openlaszlo, Java) n'est pas très productif et ne sert pas les intérêts de l'accessibilité. Aucun professionnel ne s'engagera à rendre ses contenus accessibles s'il sait qu'il n'a pas grand chose à y gagner et qu'il se bride sur son contenu éditorial.

L'aspect fondamental de l'accessibilité serait-il devenu la forme ? Nous ne le pensons pas ! Nous pensons que l'aspect fondamental de l'accessibilité est l'accès aux contenus, facile et limpide pour tout le monde.

Priver un site internet de contenu vidéo ne rendra pas la vue à une personne atteinte de cessité, en revanche si cette personne ne peut accéder à la vidéo faute de dispositif adapté, c'est la priver d'information.

Notre croisade pour l'accessibilité numérique, consiste à rendre les informations accessibles et non à militer pour et contre une technologie particulière.

Ces technologies existent, à nous en tant que créateurs de nous adapter !